Un système d’injustice

Par Olivier Mesly

Le personnage principal du livre, David A. Derlozki, démontre que l’intransigeance qui caractérise notre système «d’injustice» dans les causes de divorce est en fait une formidable machine à tuer l’enfance. Lui-même enfant du divorce, il est bien placé pour l’affirmer, avec plus de quarante années de recul et une maturité qui ne peut qu’étayer son propos. Pour David, la question se pose : instaurer une relation de respect et de confiance dans une atmosphère aussi empoisonnée? Mais lui et ses proches – Brigitte, Maxime, Vincent, et la petite Fannie – se débattent dans un monde aussi réel que malsain. Les convictions et les actions de David ne font qu’empirer les choses, mettant en danger Maxime, et surtout Fannie, qui a disparu avec sa mère.