Informations

ISBN: 9782890925786
ISBN numérique: 9782890926547
Nombre de pages: 184
Dimensions: 6X9
Format: Papier, e-book, PDF

Je lis en vous, savez-vous lire en moi?

Quels sont les messages que révèle votre langage corporel?

Par Annabelle Boyer

Est-ce que je lis dans votre tête? Pas du tout. Vos pensées vous appartiennent. Mais je lis dans votre corps… Or, des neurobiologistes ont démontré, images IRM à l’appui, «que nos pensées peuvent être censurées ou détournées à notre insu même (Cf Joseph Ledoux Le cerveau des émotions, Ed Odile Jacob).» Cela veut donc dire que votre corps dévoile ce qui se passe en vous avant même que la conscience ne soit au courant… Paniquant? Humm… au premier abord seulement. Pensez-y. Si vous êtes réellement authentique avec vous-même, votre corps est cohérent et vous êtes à l’aise d’assumer vos pensées subreptices, vos émotions spontanées, vos réflexes cognitifs, vos inhibitions et vos impressions. Là où réside la difficulté, c’est justement qu’il nous est difficile de laisser tomber nos mécanismes de défense, notre carapace, notre image projetée pour laisser place à notre personnalité naturelle. On est souvent gêné par notre propre émotion et on se dit que personne ne doit s’en rendre compte. On n’ose pas dire comment on se sent, on camoufle notre réaction, on se ment parfois à soi-même parce que ça nous arrange aussi. On omet certaines choses. Et il arrive que l’on refuse d’admettre ce qui nous a traversé l’esprit ou l’on ne veut surtout pas dévoiler ce à quoi on vient de penser. Mais le corps, lui, est cohérent et il divulgue beaucoup de choses sans qu’une parole ne soit prononcée… alors autant s’y habituer et faire la paix avec soi-même…

 

Vous aimerez peut-être aussi…

3 avis pour Je lis en vous, savez-vous lire en moi?

  1. Note 5 sur 5

    Razaskiel Ohm

    Très vrais et très profond. Vous m’avez beaucoup touché car dans votre livre “je lis en vous… savez vous lire en moi ?”(qui est ma première rencontre avec vous, mais je pense réitérer avec “l’ange gardien du samuraï”) on ressent parfaitement cette volonté d’une plus grande conaissance humaine, la recherche de clées pour un dialogue vrai et profond envers les êtres et surtout un chemin intérieur. Je ne pensais pas que la synergologie était un chemin intérieur, mais grâce à vous je le comprend. Je répondrais à votre post par un poème de Christian Bobin : “Nous passons notre vie devant une porte sans voir qu’elle est grande ouverte, et que ce qui est derrière est déjà là, devant nos yeux.”

  2. Note 5 sur 5

    Marie-France Delage

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt… Intéressant, Annabelle!

  3. Note 5 sur 5

    Annie Jeanson

    De mon côté, je fais la lecture de “Je lis en vous… savez-vous lire en moi?” Passionnant, mais mon conjoint trouve cela intense! Merci Annabelle de partager tes connaissances.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26,95$

Partagez!