La dépendance mise à nu

Par André Bissonnette

Le roman autobiographique d’un thérapeute spécial, d’un être unique! C’était le même scénario. Il désirait même qu’elle se déshabille; le salaud voulait la voir nue. Écœurée, elle décida d’en parler à sa mère. Celle-ci ne l’a pas crue. Karo en voulait à sa mère. Un jour, vivant un grand désarroi, un vide intérieur non comblable, elle entra dans une église miraculeusement ouverte. « Tu sembles si douce… Tu es si belle, toi, Marie… T’as l’air cool… Veux-tu être ma mère? »