Premier tome d’une série, ce suspense se déroule sur deux époques : à l’aube des années 80 et à la veille de la pandémie

Par Pascal Cloutier

« Je suis un ressortissant canadien et j’exige qu’on me protège ! MAINTENANT ! »

Les images captées par les caméras de surveillance du haut-commissariat canadien du Ghana à Accra dérangent. Qui peut être cette loque humaine qui vient d’y faire irruption ?

Au Québec, ce lundi matin de février 2020 commence bien mal pour un juge qui vient d’accéder à la magistrature. Il a maladroitement souillé des documents dont un acte d’accusation et un avis de convocation à un conseil d’administration. Il reçoit, par la suite, un mystérieux appel téléphonique placé depuis l’intérieur même du palais de justice. Qui est au bout du fil ?

Quelques minutes plus tard une attaque plus qu’étrange, semant la panique, se produit dans le bureau d’un juge nouvellement retraité.
Un enquêteur de la Sûreté du Québec tentera d’y voir plus clair et de découvrir des indices découlant de faits qui se seraient déroulés il y a quarante ans et qui l’aideront à identifier Qui a fait ça.
**
Quarante ans plus tôt, des dizaines de jeunes garçons s’apprêtent à répondre à l’examen d’admission à l’école secondaire privée Marcel-Champagne. Les membres du personnel, religieux comme laïques, se préparent fébrilement à la rentrée de septembre 1979.
**
Souvenirs adolescents, secte religieuse et terrorisme bactériologique : telle une mosaïque, ce roman réunit les fragments d’un grand complot qui se déroule à travers le globe et sur deux époques, à la veille d’une grande pandémie.